Républicains espagnols, les migrations de l’exil

Repéré dans l’émission Concordance des temps du 21 novembre 2015 par Jean-Noël Jeanneney

Réfugiés espagnols Le Perthus

Réfugiés espagnols Le Perthus

« Parmi l’entrelacs des émotions qui traversent notre France et que viennent d’intensifier au plus profond les événements dramatiques de ces derniers jours, un fil de longue durée se discerne : il s’agit de la question de nos comportements collectifs et individuels en face de la pression des migrations qui amènent à nos portes la foule de ceux et de celles qui aspirent à rejoindre notre espace national, que ce soit pour un temps ou pour toujours. Dans les réactions de nos compatriotes devant ces malheurs multiformes qui frappent à nos portes, se mêlent intimement des préoccupations économiques et des soucis financiers, des inquiétudes sociales et des passions politiques, des crispations identitaires et des générosités morales. J’ai souhaité ce matin que nous nous mettions en quête d’un précédent où se retrouvent conjuguées ces ressorts divers, quand bien même, ainsi qu’il advient toujours, chaque moment historique se définit aussi par ses différences, par son inaltérable unicité. Nous allons évoquer, pour comparaison, l’arrivée en masse en 1939 – à hauteur d’un demi-million d’hommes, de femmes et d’enfants – des Républicains espagnols d’un bord à l’autre des Pyrénées. Quand ils se sont trouvés défaits à l’issue d’une effroyable guerre civile par les forces nationalistes de Franco et des siens. Mon invité, Denis Peschanski, directeur de recherches au CNRS, s’est attaché à retracer leur histoire qui est aussi la nôtre ». Jean-Noël Jeanneney

Pour voir la page de l’émission, cliquez le lien ci-dessous :

Républicains espagnols, les migrations de l’exil


Vous aimerez aussi...