Le corps en détention

La prison casse, brise, mutile. Plus de 35 ans après « Surveiller et Punir » de Michel Foucault, les prisons restent toujours des lieux où la peine ne se réduit pas seulement à la privation de liberté. L’esprit et le corps sont mis à l’épreuve de l’enfermement et de la discipline…

Pour en savoir plus, voir le billet publié sur le site de France Culture.

 


Vous aimerez aussi...