Paris, capitale de la prostitution au XIXème siècle

17.-anquetin_femme-champs-elysees-la-nuitParis, capitale mondiale de la modernité mais aussi capitale de l’amour, ville du vice et considérée même comme le bordel de l’Europe. Sa réputation galante ne fait que s’amplifier tout au long du siècle dans un nouveau décor haussmanien : destruction des quartiers ouvriers centraux et changement d’échelle dans la façon de penser l’aménagement de la ville. Quelles sont les nouveaux lieux de plaisir alors que la disparition des galeries de bois du Palais-Royal mettent fin à sa primauté érotique pour laisser place sous la monarchie de Juillet et le Second empire au succès des plaisirs offerts par les Grands Boulevards ?

La sélection France Culture est composé d’émissions réécoutables et podcastables de France Culture, sélectionnées dans tous les domaines susceptibles de répondre directement aux besoins des étudiants: sciences, philosophie, droit, économie … mais aussi de répondre à leurs attentes en matière d’actualité culturelle, de débat d’idées et de société …

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site France Culture webcampus


Vous aimerez peut être aussi...

4 Réponses

  1. 27 février 2016

    […] Paris, capitale de la prostitution au XIXème siècle […]

  2. 28 février 2016

    […] Paris, capitale de la prostitution au XIXème siècle […]

  3. 28 février 2016

    […] Paris, capitale de la prostitution au XIXème siècle […]

  4. 28 février 2016

    […] Paris, capitale de la prostitution au XIXème siècle […]