Les Anges de la Coubre : le nouveau polar de Jacques-Edmond Machefert publié par Le Croît vif

Anges« Un p’tit coqu’licot s’épanouissait sur le visage blême de la fillette. Le liquide écarlate coulait doucement de sa joue tuméfiée vers le sol buveur de sang, tandis qu’un filet de salive blanchissait le coin de ses lèvres diaphanes. La gamine était plus blonde que le sable fin des dunes de Négrevaux. Elle avait de grands yeux bleus et une peau étrangement claire dans l’écrin d’une robe noire ornée de broderies roses auxquelles s’agrippaient ses petits doigts bleuis par le froid. »

Ce 11 novembre pluvieux Marc découvre vers Buze, le village englouti par les sables, au sommet de la dune abritant l’ancienne chapelle, le corps inanimé d’Océane. Comme un ange blafard…

À Royan, d’autres enfants ont disparu. Fugues ? meurtres ? enlèvements ? la police s’interroge. Les recherches vont alors s’orienter vers la forêt de La Coubre, ses immenses plages, ses bâtiments en ruine, son phare, son histoire, ses légendes, ses drames et ses terreurs enfouies. Cette forêt semble les avoir engloutis comme dans les histoires qu’on raconte aux enfants pour leur faire peur. Marc, d’abord soupçonné, mène une enquête parallèle. Une errance forestière qui va donner un nouveau sens à sa vie et l’amener doucement vers la femme qui l’attend.

Jacques-Edmond Machefert pour cette nouvelle enquête royannaise nous replonge dans l’univers désabusé du détective improvisé Marc Vermeuil curieux, imaginatif et insolent.

Lire les premières pages en cliquant ICI.


Vous aimerez aussi...