Dix questions à … Franck Sénateur

Franck Sénateur

Franck Sénateur

ll est des signatures qui comptent, il est des noms qui reviennent fréquemment lorsque l’on cherche  approfondir ses connaissances sur un sujet précis. Le bagne, la Guyane, le Caillou aussi, les hommes et les femmes punis par exemple ? C’est peu dire que Franck Sénateur maîtrise une parfaite connaissance de l’histoire carcérale française. Cet enseignant a d’ailleurs créé en 1999 Fatalitas, Association pour l’Histoire et l’Étude des Établissements Pénitentiaires de Métropole et d’Outre-Mer. On ne compte plus ses participations à de nombreuses expositions pour le musée national des prisons à Fontainebleau, pour le musée de la Préfecture de Police à Paris, à Saint Martin de Ré, à La Seyne sur Mer ou encore à Saint Laurent du Maroni. Conseiller historique sur plusieurs films  dont Les amants du bagne de Thierry Binisti en 2004 où Antoine de Caunes campe le personnage d’Albert Londres, il est l’auteur entre autres de Martinière, le transport des forçats en 2008 et de Planète évadés en 2012. Franck Sénateur avait donc toute sa place dans les colonnes du Jacoblog et c’est un historien pointu qui a bien voulu répondre ici à nos dix questions sur les camps français de déportation, de relégation et de transportation…

Pour en savoir plus voir le billet publié le 4 mars 2015 sur le site de L’Atelier de création libertaire.

Dernière publication de Franck Sénateur :

Parution du livre le 26 mai 2016 – Paul Roussenq est un bagnard « mythique ». Il est celui qui détient le record absolu de jours d’enfermement : 4192 jours de cachot.  Pour mieux contourner le système carcéral, il l’a poussé jusqu’aux limites de l’absurde avec une maturité et une force de caractère uniques. Voici pour la première fois le texte authentique de son aventure qu’il a publié aux éditions du parti communiste en 1934.

  • Éditeur : Manufacture de livre éditions
  • Collection : DOCUMENTS

Vous aimerez aussi...