Dans le rétro. 70 ans du procès de Nuremberg : «Justice, non vengeance»

LES ARCHIVES DU PARISIEN. Il y a 70 ans, la lecture du verdict du procès de Nuremberg est particulièrement suivie par notre journal, et notamment l’un de ses fondateurs, le résistant et dirigeant de l’Organisation civile et militaire (OCM), Maxime Blocq-Mascart.

Pour en savoir plus voir le billet d’ Aurélie Rossignol et du service Documentation du «Parisien»|01 octobre 2016 sur le site le parisien


Vous aimerez aussi...