Le registre d’écrou de la Maison Centrale de Melun concernant l’année 1917.

L’élan patriotique confronté à la dure réalité des combats pousse certains soldats à échapper à la guerre. Certains d’entre eux, les « mutins », sont alors écroués à la Maison Centrale de Melun.

Les Archives départementales de Seine-et-Marne conservent actuellement sous la cote YP830 le registre d’écrou de la Maison Centrale de Melun concernant l’année 1917.

Depuis 1808, pour que la détention soit légale, un registre d’écrou est régulièrement tenu à jour pour permettre de justifier avec certitude et à tout moment de la situation judiciaire et administrative d’une personne détenue. Ce registre contient le nom de 603 soldats pour chacun desquels les mentions suivantes sont complétées …

Pour en savoir plus voir le billet publié le 30 septembre 2013 sur le site des Archives départementales de Seine-et-Marne


Vous aimerez aussi...