Les Apaches à l’assaut de Paris

fact_juinDans les années 1900, la presse fit ses choux gras des exploits criminels de ces bandes du nord-est de Paris.

Le 25 août 1904, Le Petit Journal consacre sa une à un phénomène qui depuis quelque temps intéresse beaucoup la presse à grand tirage : les Apaches.

 « Il y a beau temps que les Apaches ont disparu des prairies américaines. Les Yankees — moins longanimes que nous — les ont détruits jusqu’au dernier ; et ceux qu’on montre aujourd’hui aux voyageurs sont d’innocents Yakis ou d’inoffensifs Papagos, derniers représentants de ces pacifiques tribus agricoles qui disparaissent elles-mêmes peu à peu du sol de leurs ancêtres. Il n’y a donc plus d’autre «pays des Apaches» que notre bonne ville de Paris, ses faubourgs et sa banlieue. » 

Pour en savoir plus voir le billet publié le 26 octobre 2016 sur le site retronews


Vous aimerez aussi...