police_vtt.jpgLe 2 novembre 2016, le Think-tank Terra Nova publiait un rapport intitulé « Police et population : pour des relations de confiance » . Ce document d’une cinquantaine de pages, fruit de la réflexion d’un groupe de travail animé par un universitaire, expose quatre postulats sur la légitimité de la police et propose six axes de réformes pour « une police généraliste, territoriale et de contact ». Les rédacteurs estiment en effet que : « en renforçant la confiance dans la police – et des policiers dans la population -, elle est de nature à redonner du sens à l’action policière et à réconcilier durablement les Français avec leur police ». Soit, mais quel est l’intérêt de cette nouvelle étude puisqu’il y en a déjà eu plusieurs sur le sujet depuis 30 ans environ, sans résultat durable et probant ?