L’homme qui hackait les élections (Revue Sang-froid)

Nous continuons la découverte du  quatrième numéro de la Revue Sang-froid avec l’enquête sur l’homme qui hackait les élections en Amérique latine.

Pendant huit ans, Andrés Sepúlveda travailla pour le compte de politiques afin de leur permettre de remporter des élections. Piratages, espionnage d’opposants, manipulation de l’opinion sur les réseaux sociaux : le hacker leur apporta tout ce que la magie noire numérique pouvait offrir à leurs campagnes. Au point de devenir, dans l’ombre, l’homme ayant le plus influencé l’orientation politique de la région ces dernières années. Aujourd’hui incarcéré, il livre son histoire.

Un extrait est à découvrir sur le site de la Revue Sang froid


Vous aimerez aussi...