Restituer les voix et les cris de Paris au XVIIIe siècle, par Arlette Farge

Arlette Farge, historienne du XVIII° siècle

Arlette Farge, historienne du XVIII° siècle

Difficile d’imaginer ce que pouvait être le paysage sonore de Paris au XVIIIe siècle… L’historienne Arlette Farge nous donne à saisir les subtilités des voix et des cris de Paris, le long de ses rues et de ses berges de Seine, où revivent en musique blanchisseuses et autres métiers de Paris. (Illustration à la une : Vendeuse de pommes et Garçon boulanger – A Paris chés Joullain)

En compagnie de…

Arlette Farge, historienne du XVIII° siècle, dont l’ouvrage, Essai pour une histoire des voix au dix-huitième siècle, paru chez Bayard en 2009, entreprend d’établir un répertoire des voix constituant l’univers sonore d’une grande ville comme Paris. Elle est également l’auteure de Vivre dans la rue au XVIIIe siècle (Gallimard, 1992).

Auteure de très nombreux ouvrages ayant trait au XVIII° siècle, signalons également Quel bruit ferons-nous ?, aux éditions des Prairies Ordinaires en 2005. Elle publie cette année Les Passants, et Le silence, le souffle, aux éditions La Pionnière, ainsi que La Révolte de Mme Montjean, chez Albin Michel.

Pour en savoir plus voir le billet publié le 9 octobre 2016 sur le site de France musique


Vous aimerez aussi...