Le livre des sentences de Bernard Gui (Julien Théry)

Julien Théry (éd.), Le livre des sentences de Bernard Gui, Paris, CNRS éditions, coll. « Lire le Moyen Âge », 2010.

Crime, vice, hérésie : mandaté par le pape, le grand inquisiteur de Toulouse Bernard Gui traque jusqu’à l’obsession apostats, blasphémateurs, sorciers et autres déviants. Ses ennemis ont pour noms catharisme, valdéisme, béguinisme. Ses principes reposent sur une règle, celle des dominicains, inspirée des concepts fondamentaux de saint Augustin. Ses méthodes sont celles des moines prêcheurs chargés des juridictions d’exception, tribunaux fondés sur une stricte interprétation du droit canonique.
Voici donc les sentences rendues en séances publiques par Bernard Gui durant son mandat à Toulouse, de 1308 à 1323. Autant d’histoires de familles et de villages, de tranches de vie et de rebondissements qui jettent un éclairage saisissant sur les mentalités de l’Occident médiéval à une période charnière de son histoire. Ces arrêts nuancent l’image du personnage froid et sanguinaire mis en scène dans Le Nom de la rose. Inflexible, Bernard Gui n’en recherche pas moins la vérité, la date juste, le témoignage correct. Il mène des enquêtes contradictoires. Et, contrairement à une légende tenace, peu nombreux seront les condamnés au bûcher.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 14 novembre 2010

    […] This post was mentioned on Twitter by criminocorpus, criminocorpus. criminocorpus said: Le livre des sentences de Bernard Gui (Julien Théry) http://goo.gl/fb/rkfCR […]