Pourquoi les policiers sont-ils surnommés les « poulets » ?

En 1800, Napoléon Bonaparte décida de créer la Préfecture de Police de Paris, un service public peu populaire qui fut rapidement affublé de plusieurs surnoms guère aimables… Or l’appellation qui est encore la plus connue et trans-générationnelle est certainement celle de « Poulets ». Mais d’où vient ce sobriquet ? En fait, pendant la Commune de Paris – période d’insurrection contre le gouvernement de mars à mai 1871-, les bâtiment principaux de la police parisienne furent incendiés et Jules Ferry mit à la disposition des policiers une nouvelle caserne sur l’île de la Cité, au 36 quai des Orfèvres, à l’emplacement de l’ancien marché aux volailles de la capitale. C’est la raison pour laquelle, les parisiens qui n’appréciaient pas beaucoup l’ordre donnèrent rapidement le surnom de « poulets » aux de gardiens de la paix ! Secrets de Paris


Vous aimerez aussi...