Captifs à l’extérieur

© Grégoire Korganow

Que payent-ils pour l’incarcération d’un proche ? En argent, en temps, en stress… De janvier à août 2015, des membres de l’OIP sont allés poser ces questions aux proches venant visiter un détenu au centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, situé à 50 km de Paris. Près de cent-cinquante visiteurs ont été rencontrés. Témoignages.

Réorganisation au rythme de la journée carcérale, situation et relations sociales affectées par l’incarcération du membre de la famille, développement de troubles psychiques ou somatiques… Les visiteurs de la prison de Meaux-Chauconin décrivent « leur » détention. Soumis, « comme le détenu, aux règles des institutions judiciaire et carcérale », ils « relatent la manière dont cette soumission réorganise leur vie jusqu’au point d’avoir le sentiment d’être également enfermés »…(1)
Pour en savoir plus voir le billet publié par François Bès et Sarah Dindo sur le site de l’OIP

Vous aimerez aussi...