Malik Oussekine, fauché dans la nuit

Fabrice Drouelle

AFFAIRES SENSIBLES  mercredi 1 mars 2017 par Fabrice Drouelle

« Aujourd’hui, dans Affaires sensibles, l’affaire Malik Oussekine. Ce nom est revenu dans nos mémoires ces derniers mois. Coup sur coup, deux événements ont placé au cœur de l’actualité la question des violences policières. Cet été, Adama Traoré décédait suite à une interpellation dans des conditions troubles à Beaumont-sur-Oise. Il y a quelques semaines, c’est un jeune garçon, Théo, qui était victime d’une violente agression lors d’un contrôle de police à Aulnay-sous-Bois »… Photographie à la une bande défilante : Plusieurs milliers de personnes manifestent silencieusement, à Paris le 6 décembre 1986, de la place de la Sorbonne à l’hôpital Cochin où repose le corps de Malik Oussekine; © AFP / MICHEL GANGNE

Invité de l’émission : Geoffroy de Lagasnerie Philosophe et sociologue

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission franceinter


Vous aimerez aussi...