La Vie devant elles (Maryline Martin)

Préface d’Hubert de Maximy

Quinze témoignages de femmes poignants, émouvants, tragiques jamais indécents.

Quinze portaits féminins, peut-être le reflet d’une seule et même femme : celle qui, depuis des générations, s’indigne et trépigne, trébuche mais se relève et se révèle malgré les discriminations.

Quinze nouvelles résolument féministes et optimistes.

Maryline Martin publie son troisième ouvrage après Les Dames du Chemin, recueil de nouvelles primé en 2014 par le Label Centenaire et deux prix (Prix de la nouvelle Lauzerte 2014, Prix des Lecteurs de la Bibliothèque d’Aumale, automne 2013), et L’Horizon de Blanche.

Maryline Martin est née à Angoulême mais vit, pour des raisons professionnelles, à Paris.  Journaliste littéraire sur une radio libre parisienne, elle a rencontré de nombreux auteurs qui l’ont encouragée, au regard de la qualité de ses chroniques, à prendre la plume.

Maryline Martin est membre de la Sofia, de la Maison des écrivains et de la littérature (Mel), de la Société des Auteurs de Normandie (SADN) et de l’Association des Ecrivains Combattants…

« Dans ces histoires d’enfants, de fillettes, de femmes : une lumière. Si petite soit-elle, elle est capable de rendre supportable le souvenir d’un passé insupportable et d’ouvrir sur une sérénité qui ressemble au bonheur. Un bonheur modeste comme cette petite flamme justement qui ne s’éteindra pas car elle se transmettra, à tous les lecteurs, à toutes les lectrices de ce petit livre, fait de pépites d’instant qui font du bien à l’âme. » Hubert de Maximy

Les éditions Glyphe : « On croit que le Graal est la publication. Tant de personnes écrivent avec ce rêve d’y parvenir un jour, mais il y a pire violence que la douleur de ne pas être publié: l’être dans l’anonymat le plus complet. Au bout de quelques jours, on ne trouve plus votre livre nulle part, et on se retrouve d’une manière un peu pathétique à errer d’une librairie à l’autre à la recherche d’une preuve que tout cela a existé.

Publier un roman qui ne rencontre pas son public, c’est permettre à l’indifférence de se matérialiser. »

David FOENKINOS, Le mystère Henri Pick

Maryline Martin en dédicace

Samedi 26 (10 h – 20 h) et dimanche 26 mars 2017 (10 h 14 h 30) : Salon du livre de Paris (stand T28)
2 avril 2017 : Salon du livre de Romilly sur Andelle
30 Avril 2017 : Salon du livre de Luc sur Mer
14 mai 2017 : Journée du livre de Fismes
dimanche 21 mai 2017 : salon du livre de Vernon, Château de Bizy
journée du livre de Merlieux le 25 septembre
le 7 octobre : Salon du livre à Aumale.
Les 2 et 3 novembre Sainte Parre aux livres
le 3 décembre : Elancourt


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *