Même les méchants rêvent d’amour (Patrick ROHR)

Parution du livre le 5 mars 2017 – 7 ème roman de l’auteur. Classé 3ème au Prix du Quai des Orfèvres 2017. Qui en veut à Baptiste, ce flic irréprochable du 36, au point de vouloir lui faire endosser un crime qu’il n’aurait pas commis ? Son pote ? Marginal invétéré, continuellement empêtré dans d’impossibles embrouilles ? La sœur de sa petite amie ? Cette fille récemment débarquée avec son passé aussi alambiqué que le présent qu’elle charrie avec elle ? Un criminel, qu’une justice trop laxiste a libéré par erreur et qui ne rêve que de vengeance ? Ou tout simplement lui-même dans un jeu morbide de dédoublement de la personnalité… Un scénario parfaitement orchestré, tissé d’éléments à charge particulièrement accablants, se met diaboliquement en place pour resserrer l’étau autour du supposé coupable que tout accuse. Jusqu’où Baptiste devra-t’il aller pour trouver les réponses aux questions qui l’obsèdent ?

Patrick ROHR : Une carrière de Commandant à la Section Criminelle de la Police Judiciaire de Versailles. Puis la retraite… et l’apparition d’une vilaine tumeur dans la moelle épinière. Une opération miraculeuse mais il fallait réapprendre à marcher… Il n’en fallait pas plus pour me pousser à écrire !

Editeur : Independently published


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *