Le meurtrier de l’avenue Montaigne (1/2)

EN 1887, UN TRIPLE MEURTRE APPAREMMENT CRAPULEUX DÉFRAIE LA CHRONIQUE.

En mars 1887, la France apprend l’arrestation à Marseille d’un homme soupçonné d’être l’auteur d’un triple meurtre commis avenue Montaigne, à Paris.

Trois femmes ont été retrouvées égorgées quelques jours plus tôt : Claudine-Marie Regnault, une courtisane connue sous le nom de Régine de Montille, sa femme de chambre Annette Grémeret, et sa fille de douze ans. Le mobile semble être le vol des bijoux de Mme de Montille et de 150 000 ou 200 000 francs de diamants et de valeurs…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site retronews


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *