La véritable histoire de Papillon

Michel Pierre, historien agrégé, est également diplômé en histoire de l’art et en archéologie.

En octobre 1931, Henri Charrière est condamné aux travaux forcés à perpétuité au bagne de Guyane.

Invité de l’émission RTL de Jacques Pradel du 16 mars 2017 : Michel Pierre, historien, spécialiste d’histoire coloniale et d’histoire pénale. Son dernier livre « Le temps des bagnes 1748 – 1953 » vient de paraître aux éditions Tallandier (3 mars 2017).

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission de L’heure du crime

Parution du livre le 19 janvier 2017 – En donnant le récit de près de quatre siècles d’histoire pénale entre le XVIe et le XXe siècle, Le Temps des Bagnes est aussi un regard social, politique et culturel sur plusieurs siècles d’Histoire de France. L’ouvrage parcourt brièvement l’histoire des galères (1550-1750) et la vie et survie de ceux qui y sont condamnés. Il décrit ensuite le siècle des bagnes portuaires de Toulon, Brest et Rochefort puis leur suppression au profit des bagnes coloniaux de Guyane et de Nouvelle-Calédonie jusqu’à la disparition définitive de ces derniers en 1953. Le propos du livre est aussi, et pour la première fois, de traiter le sujet dans sa globalité, en faisant une large part aux institutions de répression des mineurs, souvent résumées sous l’expression de « bagnes d’enfants » et d’étendre la réflexion aux lieux de répression propres à la justice militaire, souvent connus sous le nom de Biribi. Par un travail d’archives et de terrain, appuyé sur la connaissance des lieux, Michel Pierre décrit l’histoire dramatique de centaine de milliers de destins confrontés à la justice de plusieurs régimes politiques successifs.

Il en résulte une tentative d’histoire totale qui fait la part belle aux mentalités, aux luttes sociales, aux représentations du mal, aux parcours individuels et aux réflexions sur la Justice, ceux qui la rendent et ceux qui la subissent. Par les sujets abordés, Le Temps des Bagnes invite aussi à une réflexion sur les politiques pénales d’aujourd’hui.

Historien, agrégé de l’Université, Michel Pierre, né en 1946, est l’auteur de nombreux ouvrages et le collaborateur régulier du magazine L’Histoire. Il a été l’un des premiers auteurs à travailler sur l’histoire des bagnes (La Terre de la Grande Punition, Ramsay, 1982 ; Le dernier exil, Découvertes/Gallimard, 1989). Il est, par ailleurs, l’un des concepteurs du «musée du bagne» qui vient d’ouvrir dans l’enceinte du camp de la Transportation à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane.

Historien-Voyageur, il a aussi publié plusieurs ouvrages en collaboration avec Hugo Pratt dont Les femmes de Corto Maltese (1991). Dernier ouvrage paru : Sahara, le grand récit, éditions Belin (2014).


Vous aimerez aussi...