Miracle de Jean Genet – (Brigitte Brami)

Inclassable et dérangeant, Miracle de Jean Genet n’est pas un ovni. C’est une exégèse sans les murs, sans l’académisme universitaire habituel. C’est un long poème écrit par une captive amoureuse aussi déjantée qu’érudite ; c’est une bombe littéraire sans retardement, tout comme on a parlé de la « bombe Genet » (Jean Cocteau) au sujet de l’auteur de Miracle de la rose. Le Miracle de Jean Genet, c’est celui de la poésie qui pulvérise tous les paradigmes éculés, fait voler en éclats les flicages quels qu’ils soient, y compris ceux de la pensée.

Brigitte Brami est née en 1964, à Tunis et vit à Paris. Après la publication d’un recueil de poèmes : La Lune verte, puis l’obtention d’un Diplôme d’Études Approfondies (Master 2) en arts du spectacle, et des études doctorales en littérature et civilisation françaises à la Sorbonne Nouvelle, l’auteure s’est surtout fait remarquer, en 2011, par le succès en librairie d’un petit livre relatant sa première incarcération à Fleury-Mérogis – du 18 juin au 29 novembre 2008 – : La Prison ruinée.

Spécialiste de l’œuvre de Jean Genet, elle y célèbre ici le miracle de sa poésie. C’est lors de sa deuxième incarcération à la MAF – du 22 novembre 2013 au 14 mai 2014 – qu’elle a finalisé les corrections de Miracle de Jean Genet.

Présentation

1. Le Théâtre du pouvoir

Dans son acception politique, le Pouvoir a besoin de théâtralité, à l’instar d’un spectacle, pour s’ériger. C’est par une mise-en-scène soigneuse et un partage des tâches rigoureux de sa brutalité qu’il réussit à la légitimer. Le Pouvoir serait un motif majeur et récurrent dans l’œuvre fictionnelle de Jean Genet, pris dans ses différentes acceptions, déclinaisons et rehaussé dans la synergie subtile de sa conjugaison par d’autres thématiques rencontrées dans ce que j’ai appelé : Le Premier Genet, c’est-à-dire dans les textes où retrouvent des protagonistes qui se jalousent, se déchirent et se fabriquent « des histoires qui ne peuvent se vivre qu’entre quatre murs ».

2. Le Pouvoir du théâtre

Première œuvre après une longue période de silence littéraire, Le Balcon tiendrait une place particulière dans le parcours de Genet. Le cercle dialectique du Pouvoir et du contre-pouvoir est-il enfin brisé dans cette ouverture au monde hors des quatre murs respectifs des cellules du Premier Genet ?

3. Miracle de la poésie

Le Pouvoir ? Est-ce donc l’affaire, le « grand problème à résoudre » de l’auteur du Miracle de la rose ? J’affirme ici qu’il n’est qu’un épiphénomène dans l’écriture de Jean Genet qui a toujours agi en poète et non en militant, échappant ainsi au piège du cercle dialectique du Pouvoir et du contre-pouvoir grâce au Miracle de la poésie, et du même geste je commets ce livre comme j’aurais commis un crime ; le jour d’après sera-t-il pour moi une nouvelle existence, et le livre, le crime sera-t-il découvert, ou resté impuni ?

« Miracle de Jean Genet » par Brigitte Brami – YouTube

L’auteure participera à une soirée en son honneur, le mardi 25 avril 2017, à partir de 18h30, au Don Lucas, à Paris

Au Don Lucas

1er étage

42 rue Monge

75005 Paris

Brigitte Brami par Brigitte Sy (en présence de la réalisatrice)

Dédicace de Miracle de l’ouvrage

Lecture par un comédien de passages du livre

Tombola

Débat


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *