La responsabilité du Vél’d’Hiv’

Annette Wieviorka, spécialiste de l’histoire de la Shoah et des Juifs au XXe siècle

En déclarant que la « France n’est pas responsable du Vél’d’Hiv’ » Marine Le Pen a rouvert une polémique qui avait déjà fait couler beaucoup d’encre. Dans notre Hors-Série consacré à Jacques Chirac, Annette Wieviorka, spécialiste de l’histoire de la Shoah et des Juifs au XXe siècle, analyse le discours du 16 juillet 1995 qui reconnaissait la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs.

A lire dans le mensuel l’Histoire :

Discours sur la rafle du Vél’d’Hiv : « La France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable », Annette Wieviorka dans le Hors-Série de L’Histoire « Le cas Chirac« , mars 2016.

« Vichy aussi, c’est la France« , Jean-Pierre Azéma, L’Histoire n°331, mai 2008. (réservé aux abonnés au site)


Vous aimerez aussi...