« Résistantes » du réalisateur Pierre Hurel

Marie-Jo Chombart de Lauwe

Réalisateur : Pierre Hurel

Synopsis : A l’âge de 20 ans, elles se sont dressées contre l’ordre nazi et ont contribué à sauver la France. Aujourd’hui, devenues de vieilles dames, elles racontent leurs années héroïques et les 70 années qui ont suivi. Un autre combat a occupé le reste de leur existence : celui de la mémoire, de la lutte contre l’oubli. Marie-Jo Chombart de Lauwe, 92 ans, est entrée dans la résistance à seize ans. Arrêtée par la Gestapo, elle a été déportée en Allemagne. Madeleine Riffaud, 91 ans, est l’une des seules femmes devenues franc-tireur. Cécile Rol-Tanguy, 95 ans, a tapé à la machine l’appel à l’insurrection de Paris. Aujourd’hui, toutes trois témoignent.

Madeleine Riffaud

Elles ont longtemps été les oubliées des livres d’histoire, ces femmes qui, à 16 ou 20 ans, ont risqué leur vie pour se dresser contre l’occupant allemand. Trois d’entre elles, ­Madeleine Riffaud, Marie-José Chombart de Lauwe et Cécile Rol-Tanguy livrent leurs souvenirs devant la caméra de Pierre Hurel. L’entrée dans la Résistance, comme une évidence ; la conscience du risque ; les activités clandestines, l’action armée pour Madeleine Riffaud — une des rares femmes francs-tireurs qui abattit à bout portant un sous-officier allemand en plein Paris… Pour en savoir plus voir  lire la critique du 29/04/2017 par Isabelle Poitte sur le site television.telerama

Une vidéo Résistantes

France 3
lundi 15 mai 2017 – 02h00

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *