A propos de l’article publié le 10 mai 2017 et intitulé « Dossier – Que s’est-il passé à Ouvéa ? »

A propos de l ‘article publié le 10 mais 2017 et  intitulé  Dossier – Que s’est-il passé à Ouvéa ? la rédaction de Criminocorpus  a reçu un courriel de monsieur Jean-Guy Gourson qui a dirigé  les service Enquêtes de l’Evènement du Jeudi et a consacré  trois années de recherches à ce sujet

Nous publions dans son intégralité le courriel en date du 10 mai 2017 de Monsieur Jean-Guy Gourson que nous remercions par ailleurs de l’intérêt qu’il porte au Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …

 

« Bonjour,

Je me permet de vous contacter après avoir pris connaissance de votre mise à jour concernant les événements d’Ouvéa. J’ai consacré trois années de recherches à ce sujet dont j’avais eu à connaître au
début des années 90,alors que je dirigeais les service Enquêtes de l’Evènement du Jeudi. Aujourd’hui en retraite, j’ai consacré une partie de mon temps disponible à recueillir les témoignages de ceux qui, côté forces de l’ordre, ont été les acteurs de ce drame. J’ai réalisé plus d’une centaine d’entretiens. J’ai questionné tous les officiers présents sur le terrain. Recueilli nombre de témoignages inédits concernant notamment trois exécutions sommaires ainsi que la mise à mort d’Alphonse Dianou, le chef des preneurs d’otages, achevé sur sa civière par des gendarmes mobiles. Rassemblé de nombreux documents : photos, procès-verbaux d’interrogatoires et de constatations, schémas du site des combats, ainsi que l’intégralité des comptes-rendus établis par les médecins légistes qui ont examiné les corps des  indépendantistes tués pendant et après les deux phases de combat.

J’ai publié les résultats de cette enquête sur un blog, en tenant compte des remarques, des reproches et/ou des compléments d’information fournis par mes interlocuteurs. Tous militaires, je le précise (ce qui inclut les gendarmes).

Le blog est accessible par le lien suivant : jggourson.blogspot.com [1]

Restant à votre disposition si vous souhaitez plus de précisions, je vous remercie de votre attention.

Jean-Guy Gourson »

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *