Écrire les vies coupables (13 mai 2017, Paris, BILIPO)

samedi 13 mai à 16h00, BILIPO

sur réservation au 01 42 34 93 00

Rencontre avec Christine Marcandier, Lise Andries, Philippe Artières, Dominique Kalifa et Roger Chartier (sous réserve). Ce rendez-vous est proposé à l’occasion de la réédition, aux éditions Verdier de Vidal, le tueur de femmes. Essai de biographie sociale de Philippe Artières et Dominique Kalifa, et Le brigand de Cavanac. Le fait divers, le roman, l’histoire de Dominique Blanc et Daniel Fabre.

À vingt ans d’écart, ces deux livres ont questionné les écritures et les imaginaires du crime et se sont demandé comment interroger les sources du fait divers pour tenter de saisir un peu des mondes sociaux. Cette réflexion sur les manières d’écrire la biographie des hommes en marge est au cœur du débat qui réunit plusieurs chercheurs en sciences humaines dont les travaux traduisent leur intérêt pour une telle problématique.

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, Christine Marcandier est agrégée de lettres modernes et docteur en littérature française.

Lise Andries est directrice de recherche au CNRS, membre du CELLF (CNRS-Université de Paris IV-Sorbonne). Son domaine de recherche est la littérature de grande diffusion en France du XVIIe aux XIXe siècles.

Philippe Artières, historien et écrivain, il est directeur de recherches au CNRS (il a consacré sa thèse aux écrits de criminels).

Dominique Kalifa est un historien français, membre de l’Institut universitaire de France, professeur à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne où il co-dirige le Centre d’histoire du XIXe siècle.

Roger Chartier (sous réserve) est historien français rattaché au courant historiographique de l’école des Annales. Il est actuellement professeur au Collège de France (Chaire : Écrit et cultures dans l’Europe moderne). Il travaille sur l’histoire du livre, de l’édition et de la lecture.

En savoir plus…


Vous aimerez aussi...