Éric Viot : huit années de recherches et d’engagement pour la cause des fusillés de la Première Guerre mondiale

Éric Viot a « parcouru un grand nombre de dossiers de fusillés et de carnets de Poilus » et c’est le fruit de cette recherches patiente, minutieuse et passionnée qui est publié sous la forme d’un livre qu’il dédicacera le 20 mai en Mayenne*. Une somme de « huit années de recherches et d’engagement pour la cause des fusillés de la Première Guerre mondiale », une guerre sans merci qui fut une véritable boucherie à laquelle « nombre de ces poilus n’ont fait que d’essayer de se soustraire, bien souvent après de durs combats », un « quotidien fait de violence et d’horreur ». Éric Viot qui a été entendu dans le cadre d’un rapport sur la question remis à M. Kader Arif, ministre en charge des anciens combattants en 2013, et qui milite pour « une réhabilitation collective » est sur leglob-journal.

- Par Éric Viot

Léon Taron et Victor Brisard ont en commun le département de la Mayenne où ils sont nés respectivement en 1881 à La Cropte et en 1889 à Montsûrs. Ils ont aussi un destin tragique qui prit fin sous les douze balles de leurs camarades éplorés.

Fusillés pour l’exemple, comme des centaines d’autres soldats français pendant cette guerre de 14-18, tel fut le sort de ces deux mayennais traduits devant des conseils de guerre pour « abandon de poste et refus d’obéissance en présence de l’ennemi ». Ce n’était pas des lâches ou des tueurs comme certains le disent pour justifier et argumenter leur hostilité à la réhabilitation de l’ensemble des fusillés de la première guerre…

Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site le glob journal

Samedi 20 mai 2017 :

de 10h à 12h30 à la librairie du Marais à Mayenne (53)

de 15h à 17h30 à la librairie Corneille à Laval (53)

 Article paru dans leglob-journal

http://leglob-journal.fr/Fusilles-non-rehabilites-Par-Eric

 Bien cordialement

Eric Viot

 Tél : 06 86 46 34 25

Je vous invite à visiter mon blog : http://les-blessures-de-l-ame.over-blog.com/