Violence(s) de la Préhistoire à nos jours : les sources et leur interprétation

Parution de Marie-Claude Marandet, Violences(s) de la Préhistoire à nos jours : les sources et leur interpétation, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, 2011.

Présentation de l’ouvrage sur le site des PUP : « Cet ouvrage constitue la publication d’un colloque, tenu en novembre 2009 à l’université de Perpignan. Les diverses communications émanant d’historiens, d’archéologues et de juristes traitent de la violence, sujet particulièrement au goût des médias. On peut y suivre l’évolution des notions de normes sociales et d’infraction à celles-ci (par la violence) au cours des siècles. Sont évoquées les violences privées à partir de sources narratives, normatives, de traités juridiques, d’archives judiciaires (justices seigneuriales, ecclésiastiques). La criminologie est abordée : répartition des infractions, types de délinquants, formes de la violence, y compris la violence judiciaire. Les violences collectives, visant une catégorie, apparaissent (violence anti-juive dans l’espace aragonais à la fin du Moyen Âge, massacre de harkis). Quelques communications traitent des rapports entre l’État et la violence, rapports qui peuvent être éclairés par le droit pénal, la répression des violences collectives, les lois d’exception (pendant la guerre d’Algérie en particulier…) Les pratiques actuelles de l’État fixant des limites juridiques au travail des historiens sont aussi abordées. L’espace méditerranéen est privilégié : Catalogne, Corse, Toulousain, république de Gênes…. »

Voir : http://pup.univ-perp.fr/book.php?book_id=390


Vous aimerez aussi...