Le procès Barbie

Parution de Dominique Missika, Jérôme Prieur, Philippe Truffault, Le Procès Barbie, 11 mai 1987-4 juillet 1987. Un coffret contenant six DVD et un livret de 40 pages co-édité par ARTE Éditions et Ina Éditions, 2011, ISBN,  345-3-277-82239-9

Présentation de l’éditeur

Le procès Barbie (5 DVD, durée 19 h 15)

Le 11 mai 1987, s’ouvre devant la cour d’assises de Lyon, le procès de Klaus Barbie. Pour la première fois en France, un officier nazi est jugé pour crime contre l’humanité. Pour la première fois aussi, un procès d’assises est filmé dans son intégralité. Ancien officier SS, chargé d’éradiquer la Résistance et de déporter les Juifs entre 1942 et 1944, Klaus Barbie a été arrêté après quarante ans de cavale. Il est poursuivi pour sa responsabilité dans la rafle du 9 février 1943 rue Sainte Catherine à Lyon, dans celle des enfants d’Izieu du 6 avril 1944 et dans le convoi de déportation du 11 août 1944.
Le 4 juillet 1987, Klaus Barbie est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Ce coffret restitue le déroulement des trente-sept jours d’audience de ce procès exceptionnel. Dix-neuf heures qui dévoilent l’intensité des débats et l’émotion des victimes qui témoignent, elles aussi, pour la première fois.
Un document capital pour la justice, pour l’histoire, pour la mémoire.

Complément (1 DVD, durée 2h20), A propos du procès Barbie

Un film réalisé par Jérôme Prieur, montage de Sophie Rouffio.
Cinéaste et écrivain, Jérôme Prieur a réalisé de nombreux documentaires dont les séries Corpus christi (avec Gérard Mordillat), et Le Mur de l’Atlantique, monument de la collaboration (2010).

« Les douze entretiens sont conçus comme autant d’éclairages directs ou indirects sur les questions posées par le procès Barbie 25 ans plus tard, esquissant les leçons à tirer des ténèbres nazies, à la recherche des formes multiples que peut prendre la mémoire alors même que s’éloignent les témoins. » Jérôme Prieur

Les intervenants :
 l’avocat Serge Klarsfeld ;
 la documentariste Camille Ménager ;
 l’écrivain Pierre-Emmanuel Dauzat ;
 les historien(ne)s Isabelle Davion, Laurent Joly, Barbara Lambauer et Henry Rousso ;
 le journaliste Antoine Perraud ;
 les magistrats Antoine Garapon et Denis Salas ;
 le romancier Fabrice Humbert ;
 le peintre Marc Molk.


Vous aimerez aussi...