Les anciennes prisons de Quimper de la fin de la Révolution au Second Empire

La Révolution transforme l’ancien couvent Saint-Antoine en hôpital de la Charité. Mais dès 1793, Mesgloaguen devient  la principale prison de Quimper puis, à partir du Premier Empire Maison d’Arrêt.

Un inventaire des objets mobiliers existants à la date du 26 juillet 1829 nous apprend que les détenus y dormaient dans des hamacs garnis d’un sommier et disposaient d’un seul drap de laine.

C’est l’unique prison disposant d’une infirmerie où sont notamment admises les femmes enceintes de plus de 7 mois.

Parallèlement à l’ouverture de la Maison d’Arrêt, l’ancienne prison royale rue Elie Fréron devient Maison de Justice …

Pour en savoir plus sur Quimper.bzh


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *