Le Testament de Massoud

Parution du livre le 10 février 2004 – 9 septembre 2002. Premier anniversaire de la mort du commandant Massoud. Le général Morillon se recueille dans le mausolée de l’Afghan, dominant la vallée du Panchir :  » Je jure d’aider ton fils et ton pays.  » En faisant venir Massoud en avril 2001 au Parlement européen, en lui offrant une tribune internationale, Philippe Morillon a conscience d’avoir influé sur son destin°; rendu furieux par le succès de l’opération, le mollah Omar décidait de hâter l’attentat dont le Lion du Panchir ne devait pas réchapper. Aussi, la rencontre, le dialogue entre Morillon et Massoud, tous deux profondément croyants, l’un chrétien, l’autre musulman, ne sauraient s’achever devant une dalle de pierre… Dans ce livre écrit avec la simplicité du cœur, Philippe Morillon raconte les heures exaltantes qu’il a vécues en compagnie de Massoud, expose avec clarté les problèmes de sa patrie. Mandaté par les proches et la famille du commandant, il perpétue sa mémoire, délivre son message, détermine les lignes de force du futur. A la fois récit et analyse politique, Le testament de Massoud est une clef pour comprendre l’Afghanistan à venir.

Les droits d’auteur de ce livre ont été intégralement versés au profit de la Fondation Massoud, qui œuvre pour que le projet qu’avait le commandant pour l’Afghanistan puisse se réaliser

Éditeur : Presses de la Renaissance; Édition : Presses de la Renaissance

Tué il y a quinze ans dans un attentat suicide en Afghanistan, le commandant Massoud fait aujourd’hui l’objet d’un vrai culte. Le mausolée qui porte son nom est devenu un lieu de pèlerinage. Le commandant Massoud : histoire d’une légende afghane – Grazia

Philippe Morillon rentre à Saint-Cyr en 1956 et en 1974 à l’école de l’état major. Il est au commande de Forpronu en 1992 en bosnie-herzegovine ou il fait bloque lors du massacre de Srebrenica. De 1999 à 2004 il est député au parlement européen.

En novembre 2000 il est fait parti de la mission du groupe de parlementaire en Afghanistan pour rencontrer Massoud, entre ces deux militaires se crée un lien spécial. Plus que deux hommes qui se rencontrent, ce sont deux militaires, deux protecteurs.

Le Général se rendra à l’enterrement du Commandant Massoud avec la famille de celui-ci en promettant à la femme et aux enfants d’Ahmad Shah Massoud de toujours les aider…

Le 9 septembre 2001, le commandant Massoud était assassiné – RTL.fr

Décès du commandant Massoud – Vidéo Ina.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *