« De Saïgon à Marseille, un convoi annamite » – Journal Candide du 13 août 1941

Philippe Poisson, ancien formateur à l’A.P., gestionnaire du carnet Criminocorpus et membre correspondant du Clamor

Après 15 mois de sommeil, Jacky Tronel réactive son blog « Histoire pénitentiaire et Justice militaire » avec la publication d’un article qui fait suite à la rencontre récente de Christian Demonchy, architecte du Centre de détention de Mauzac : Le nouveau centre de détention de Mauzac : « Club Med » ?

Le Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes …  continue cet été l’exploration du blog d’un ami de Criminocorpus, Jacky Tronel  (un jeune retraité natif de Tours) , habitant dans le Bergeracois, et,… par ailleurs directeur de la revue Secrets de Pays | Échos du Pays des Bastides (Lire dernièrement  un  très bel  article sur Les Bastides du Périgord)  . Jacky Tronel est également le fondateur des Éditions Secrets de Pays –  Poisson (Philippe)

Aujourd’hui : « De Saïgon à Marseille, un convoi annamite » – Journal Candide du 13 août 1941 – Photographie à la une, bande défilante : Colonne de Công Binh (ouvriers-soldats) arrivant du Vietnam. Image du film « Công Binh, la longue nuit indochinoise » de Lam Lê.

« Dans les colonnes de l’hebdomadaire antisémite et vichyste CandideGuy Horlin consacrait un article à la traversée de plusieurs centaines d’Annamites voyageant dans les cales du paquebot Athos II. « Ils sont braves et soumis mes Indochinois – écrivait-il – résignés à la monotonie de la mer [et chantent] comme si habités d’un infini espoir, ils se concentraient pour mieux goûter le pays qui enfin s’offrira à eux et dont ils ne cessent de parler […] parce qu’ils croient en nous […] à ce que nous leur apportons de soutien dans la grande aventure de leur vie. » Le récit faussement candide de cette traversée contraste avec la dure réalité… Le film récent Công Binh, la longue nuit indochinoise de Lam Lê ainsi que les livres Immigrés de force : les travailleurs indochinois en France de Pierre Daum et Saïgon-Marseille aller simple : Un fils de mandarin dans les camps de travailleurs en France de Nguyen Van Thanh ont largement contribué à combler le « trou de mémoire colonial » de la France… »

Par  | samedi 5 octobre 2013 – Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site de Prisons-cherche-midi-mauzac

Ce blog consacré à l’Histoire pénitentiaire et à la Justice militaire est né le 19 février 2010. L’exposition sur les prisons parisiennes organisée par le Musée Carnavalet du 10 février au 4 juillet 2010 (à laquelle j’ai participé pour la partie relative aux prisons militaires) en a été l’élément déclencheur.

Les articles mis en ligne concernent d’abord la prison militaire de Paris, dite « Prison du Cherche-Midi », et son annexe de la Santé, la « Prison militaire du Cherche-Midi repliée à Gurs » puis à Mauzac. Sensible à tout ce qui porte atteinte aux Libertés et aux Droits de l’Homme, je me suis également intéressé aux politiques et aux pratiques de contrôle, d’exclusion, de répression et d’enfermement, s’agissant des hommes, des prisons et des camps

Jacky Tronel : Attaché de recherche à la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris), responsable scientifique du programme de recherche sur le Cherche-Midi

Coordinateur de rédaction de la revue d’Histoire Arkheia

Membre du comité scientifique de la revue Histoire pénitentiaire

L’un des administrateurs de la page publique de Criminocorpus sur Facebook.

Contact : tronel.jacky@wanadoo.fr – 06 75 22 98 46


Vous aimerez aussi...