Les frères gardiens à la prison centrale de Nîmes de 1842 à 1845

« … Le succès des frères auprès des enfants du peuple, persuada à l’administration des prisons que l’influence de ces maîtres chrétiens obtiendrait des résultats semblables auprès des détenus. C’était une erreur, Dieu donne à chaque institution religieuse de son Église, une mission et des grâces spéciales pour la remplir, comme il départit à certaines plantes de choix leur parfum et leur vertu médicinale. Il est bon de ne point sortir de cette mission.

Le 20 janvier 1842, toutes les autorités religieuses, civiles et militaires se réunissaient à la maison Centrale. On installait solennellement les frères des Écoles chrétiennes, en remplacement des gardiens, commis à la surveillance des détenus. Le frère Facile, directeur des frères de Nîmes, avait accepté la redoutable mission, avec plusieurs de ses religieux… »

Monsieur le chanoine DURAND, 1907 – Article du Midi Libre du 6 juin 2004

Pour en savoir plus lire le  lesfrresgardiens.pdf


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *