Comment fausser compagnie à ses geôliers allemands – Manuel d’évasion

Surprenant et plein d’humour, ce texte, retrouvé par ses petits-enfants 70 ans après son écriture, fait découvrir l’incroyable ingéniosité dont ont fait preuve ces soldats français qui ont réussi à fausser compagnie à leurs geôliers allemands…

Pour tous ceux à qui la rentrée va donner des idées d’évasion, il faut absolument lire ce manuel écrit par un officier français qui présente toutes les techniques d’évasion qu’il a vu réussir durant la Seconde Guerre mondiale…

« Un étonnant manuel de savoir-fuir. » pour L’Obs

Après avoir combattu héroïquement lors de la bataille de France, en 1940, Géraud de Bonnafos est fait prisonnier par les Allemands et interné dans un camp pour officiers. Mais son caractère et les valeurs militaires qu’on lui a enseignées le poussent à résister et à entreprendre tout ce qui est en son pouvoir pour s’évader. Il participe à plusieurs tentatives, mais il est malheureusement toujours repris. Pour le punir, ses geôliers l’enferment dans une pièce inondée pendant plusieurs jours et il contracte une pleurésie. Sa vie est en danger et, en 1942, il est libéré pour raison sanitaire, les Allemands jugeant impossible que ce mourant reprenne un jour le combat.

Le lieutenant de Bonnafos continuera la lutte à sa manière : en enseignant les techniques d’évasion ! Ce manuel est tiré d’une conférence qu’il a prononcée pendant la guerre dans un sanatorium. Il y détaille les conditions de détention et toutes les techniques d’évasion qu’il a vues réussir.

Géraud de Bonnafos était lieutenant lors de la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’il est fait prisonnier par les Allemands.

Auteur : Lieutenant Géraud de Bonnafos

Collection : Voix oubliées

Éditions Pierre de Taillac


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *