Yves Dupaty : « J’ai rêvé que je lui éclatais la tête »

Yves Dupaty : « J’y pense toujours. Je ne dis pas que j’y pense tous les jours, mais j’y pense plusieurs fois par semaine

En septembre 1992, Yves Dupaty était surveillant-chef du bâtiment B à Clairvaux. Pris en otage par les évadés, il a vu son collègue Marc Dormont tomber sous les balles. 25 ans après, il n’a rien oublié.

Propos recueillis par Benoît Soilly | Publié le 10 septembre 2017. Lire les conditions d’accès au texte intégral sur le site de L’est-eclair

Egalement sur me même sujet Région Lorraine | Un Verdunois pris en otage à Clairvaux il y a vingt ans

C’est sur la pelouse de l’école que se sont déroulées les cérémonies ./Photo Jean- Michel Mazet.

Publié le 11 juillet 2012 – « Grand moment hier à l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire avec la fin de scolarité de la 182e promotion des surveillants, et de la 20e promotion des 1er surveillants. Les 49 lieutenants ont reçu leur nom de baptême, Marc Dormont, un surveillant blessé mortellement à la centrale de Clairvaux en 1992. Ils termineront leur scolarité en septembre… » Agen. Jour de sorties et de baptêmes – 11/07/2012 – ladepeche.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *