« Fantômas » (Benjamin Thomas)

En 1913, Fantômas, génie du crime et héros de roman populaire, devient une star du cinéma muet. Film en cinq volets d’une rare créativité, le Fantômas de Louis Feuillade offre au criminel l’une de ses incarnations les plus abouties. Scénographie inventive, montage audacieux, présence mystérieuse du hors-champ : au cours d’une traque endiablée dans le Paris de la Belle Époque, tous les prodiges de cet art nouveau sont convoqués au service de l’inquiétante puissance du bandit masqué.

Un classique d’une très grande modernité formelle, qui a largement contribué au mythe du « Maître de l’Effroi ».

Benjamin Thomas, maître de conférences HDR en études cinématographiques à l’université de Strasbourg, a publié de nombreux articles dans les revues CinémAction, Vertigo, Ligeia ou Positif. Il est l’auteur de L’Attrait du vent (Yellow Now, 2016) et du Cinéma japonais d’aujourd’hui. Cadres incertains (PUR, 2009).

COLLECTION CONTRECHAMP

fantomas Archives – Éditions Vendémiaire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *