« Contre la peine de mort » (Anne Carol, Grégoire Kauffmann)

Parution du livre le 15 février 2013 –  Une anthologie présentée par Anne Carol – De Voltaire à Robert Badinter, de Victor Hugo à Victor Schoelcher, Jean Jaurès, Albert Camus, voici réunis les grands textes du combat contre la peine de mort. Combat des Lumières contre l’inhumanité des supplices sous l’Ancien Régime. Combat philanthropique, libéral ou républicain après la Révolution, alors que la France s’industrialise et que la figure du « misérable », du prolétaire, se confond de plus en plus avec celle du criminel. Combat de la raison et de la justice contre un châtiment qui n’eut jamais l’effet dissuasif invoqué par ses défenseurs. Discours, pamphlets, poèmes, chansons : les abolitionnistes manient l’ironie ou l’indignation, convoquent l’histoire, la morale, la statistique… Devant cette richesse inventive, il est aujourd’hui difficile, trente-cinq ans après la dernière exécution capitale, de concevoir qu’on ait pu si longtemps continuer, selon le mot terrible de Robert Badinter, à « couper des hommes en deux ».

Les Rebelles : Hommes d’action, écrivains, penseurs ou artistes, ils ont un jour rompu avec les accommodements, les mensonges ou les préjugés de leur temps pour faire de leur vie un combat. S’ils se sont également battus avec la plume, c’est qu’ils étaient convaincus du formidable pouvoir des mots pour éveiller les consciences, résister à l’oppression et transformer le monde. Leurs écrits n’ont rien perdu de leur force ni de leur justesse, et restent des manuels d’insoumission pour les temps présents.
Une collection dirigée par Jean-Noël Jeanneney
Anne Carol  (Auteure), Grégoire Kauffmann  (Auteur)
Éditeur : Coédition Garnier
Collection : Les rebelles
Grégoire Kauffmann : historien, spécialiste des droites radicales, enseignant à Sciences po Paris, auteur du livre « Le nouveau FN : les vieux habits du populisme », ed. Seuil/collection La République des Idées.
Anne Carol est historienne. Professeur d’histoire contemporaine à l’université d’Aix-Marseille I et membre de l’Institut universitaire de France, elle a notamment publié Histoire de l’eugénisme en France. Les médecins et la procréation, XIXe-XXe siècle (Seuil, 1995), Les Médecins et la mort, XIXe-XXe siècle (Aubier, 2004, Prix de la Société française d’histoire de la médecine) et Physiologie de la veuveUne histoire médicale de la guillotine (Champ Vallon, 2012). Elle co-anime un séminaire sur l’histoire du corps à l’EHESS et participe à la monumentale Histoire des émotions (Seuil) sous la direction d’Alain Corbin. Dernière publication Au pied de l’échafaud – Une histoire sensible de l’exécution …

Vous aimerez aussi...