L’Australie a vraiment été colonisée par des criminels – en voici cinq …

John O’Reilly

En 1788, voler un rouleau de dentelle était passible d’exil en Australie.

Si vous aviez fait quelque chose de mal en Angleterre entre 1788 et 1868, votre châtiment aurait probablement été la transportation.

Si vous faites partie de la majorité des gens qui utilisent le transport en commun aux heures de pointe pour vous rendre au travail chaque jour, vous reconnaîtrez aisément que cette peine était une vraie torture. Mais les criminels qui étaient transportés n’étaient pas des violeurs ou des meurtriers. Ceux-là étaient d’emblée condamnés à mort.

Les crimes passibles de transportation étaient des délits mineurs. Parmi les infractions qui valaient à leurs auteurs d’être entassés dans des bateaux débordant de scorbut, mentionnons : voler du poisson dans un étang ou une rivière (pêcher?), chiper le mouchoir ou la brosse à cheveux de quelqu’un, faucher du bacon, allumer des feux d’artifice, brûler des vêtements, ou encore être un enfant de dix ans mûr pour l’esclavage. Bref, des crimes vraiment sérieux…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Hayley Morgan traduit parJulien Michalak illustrations Apollonia Saintclair​​ sur le site de Vice.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *