La légende l’auberge rouge

Illustration : Le Petit Journal, 1933 – Source : BnF RetroNews

DANS LES ANNÉES 1830, UN COUPLE DE PAYSANS ET LEUR DOMESTIQUE SONT ACCUSÉS DE S’ÊTRE FAIT UNE SPÉCIALITÉ DE DÉTROUSSER ET D’ASSASSINER LES CLIENTS DE PASSAGE DANS LEUR AUBERGE DES CÉVENNES. L’AFFAIRE, RACONTÉE ET DÉFORMÉE MILLE FOIS, EST RESTÉE DANS L’IMAGINAIRE POPULAIRE.

Une ferme isolée battue par les vents mauvais des Cévennes. Un couple d’aubergistes assoiffés de sang et d’argent. Un domestique mulâtre complice des pires atrocités. Des dizaines de meurtres et de perversités en tout genre. Ainsi est contée depuis près de deux siècles la légende de l’Auberge de Peyrebeille, aussi appelée l’Auberge rouge ou l’Auberge sanglante…

Tout commence dans les années 1830, quand un couple de paysans, Pierre Martin et Marie Breysse, et leur valet, surnommé Rochette, sont accusés d’avoir assassiné des voyageurs de passage dans leur auberge. Le procès s’ouvre aux Assises de l’Ardèche en juin 1833…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 20 juin 2017 sur le site Retronews


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *