L’Odyssée d’une femme amoureuse ( Bernard Simonay)

La terrible et sublime histoire de l’Allemande Elyane Steiner. 

Ses deux vies : la première, malheureuse, mariée à un riche négociant juif allemand en pleine ascension du nazisme ; la seconde, exaltante, au côté d’un jeune Français. Mais la guerre et son nom d’épouse juive la rattraperont…

Parution du livre le 5 avril 2012 – La terrible et sublime histoire de l’Allemande Elyane Steiner.

Ses deux vies : la première, malheureuse, mariée à un riche négociant juif allemand en pleine ascension du nazisme ; la seconde, exaltante, au côté d’un jeune Français. Mais la guerre et son nom d’épouse juive la rattraperont…

Allemagne nazie, début 1938…

Elyane Steiner a vingt-six ans. Quelques années plus tôt, elle a épousé Eran, un Juif allemand dont elle est éperdument amoureuse. Afin de lui permettre d’échapper aux persécutions, elle sacrifie les trois quarts de sa fortune pour émigrer vers l’Argentine.

Mais Eran a un gros défaut : il est infidèle. Lorsqu’un Français séduisant, rencontré sur le bateau, lui propose de l’épouser si elle divorce, elle refuse. Mais les frasques d’Eran finissent par l’exaspérer, et elle accepte de tout perdre pour rejoindre un homme dont elle sait peu de chose.

Elle revient donc en France. Mais la guerre menace…Ce roman n’est pas une oeuvre d’imagination. Il reflète l’histoire d’une femme exceptionnelle, ayant réellement vécu les événements décrits dans ce récit, qui confirme une fois de plus que, bien souvent, la réalité dépasse la fiction.

Bernard Simonay est né en 1951 à Paris. Après une enfance heureuse, le bac en poche, il commence des études scientifiques qu’il interrompt au bout de deux ans : ce n’était pas là sa vocation.

Bientôt marié et père de famille, il accumule petits boulots et autres activités « alimentaires » afin d’assurer le quotidien. Mais depuis toujours, l’écriture le taraude, même s’il reste encore discret sur la question.

Amateur de Jules Verne, de Robert Merle et de Barjavel, abreuvé de films d’aventures, de cape et d’épée et de péplums, il commence à coucher sur le papier les histoires que sa fertile imagination lui dicte.

Passionné de science-fiction, il se lance dans l’écriture de Phénix, qui lui demandera cinq ans de travail pour un résultat de 900 pages. Publié en 1986, cet ouvrage amorce sa carrière de romancier.

Vivant aujourd’hui de sa plume, il est l’auteur d’une quarantaine de romans : fantastiques, historiques, d’aventures ou policiers dont La Prophétie des glaces, Prix du Roman populaire 2010.

Clarisse Enaudeau, directrice littéraire de la collection Terres de France aux Presses de la cité

Laetitia Matusik, attachée de presse de la collection Terres de France aux Presses de la cité

Chaque roman de la collection Terres de France aux Presses de la Cité est une invitation au voyage. Voyage au cœur de la passion, celle de nos auteurs dont la plume fait vivre d’extraordinaires destins, celle, aussi, de leurs héros qui, livre après livre, deviennent une part de notre mémoire. Voyage encore au cœur de nos régions, voyage enfin au doux parfum d’antan.

Le succès de la collection Terres de France ne serait pas ce qu’il est sans  vous, sans les Amis de Terres de France. Un fabuleux enthousiasme, témoin d’une passion partagée.

Collection Terres de France – YouTube

Collection Terres de France l Accueil

Clarisse Enaudeau nous parle du métier d’éditrice – YouTube


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *