Penser la violence des femmes (Coline Cardi-Geneviève Pruvost)

Parution du livre en août 2012 – Tueuses, ogresses, sorcières, pédophiles, hystériques, criminelles, délinquantes, furies, terroristes, kamikazes, cheffes de gang, lécheuses de guillotine, soldates, policières, diablesses, révolutionnaires, harpies, émeutières, pétroleuses, viragos, guerrières, Amazones, boxeuses, génocidaires, maricides… Qu’y a-t-il de commun entre toutes ces figures ? Pour le comprendre, il importe d’exhumer, de dénaturaliser, d’historiciser et de politiser la violence des femmes. Telle est l’ambition de cet ouvrage qui propose une approche pluridisciplinaire sur un sujet trop longtemps ignoré des sciences sociales.

Cette somme inédite, réunissant des études historiques, anthropologiques, sociologiques, linguistiques et littéraires, révèle combien la violence des femmes est au cœur d’enjeux d’ordre à la fois politique et épistémologique. Penser la violence des femmes, c’est en faire un véritable levier pour considérer autrement la différence des sexes, la violence et, par-delà, l’ordre social.

Lire un extrait sur Editis.com/ladecouverte

Conférence de Coline Cardi et Geneviève Pruvost: Penser la violence …

vidéo: Coline Cardi et Geneviève Pruvost, auteures de Penser la …

Assises 2016-4. Recherches et féminismes, la circulation des savoirs …

Colloque Égalité 11-La loi québécoise sur l’égalité salariale: la fin des …

Coline Cardi est maîtresse de conférences en sociologie à l’université Paris-VIII, cher-cheuse au CRESPPA-CSU.

Co-responsable du cursus Préparation aux métiers du social
Laboratoire de rattachement : CRESPPA-CSU, UMR 7217

Pour en savoir plus sur Univ-paris8.

Geneviève Pruvost est chargée de recherche au CNRS (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales). Ce livre est issu de sa thèse L’accès des femmes à la violence légale. La féminisation de la police (1935-2005) , soutenue à l’Ecole des hautes études en sciences sociales en 2005. Elle travaille actuellement à une comparaison avec la féminisation d’autres métiers d’arme. Pour en savoir plus sur Cems.ehess.fr

Préface de Arlette FARGE
Postface de Rose-Marie LAGRAVE
Editions La Découverte
Collection : Sciences humaines

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *