Dans les archives du procès Barbie

Les locaux des archives départementales du Rhône. / Bruno Amsellem/Divergence pour La Croix

À l’occasion du 30e anniversaire de la condamnation de Klaus Barbie pour crime contre l’humanité, les archives du procès ont été ouvertes par les ministres de la justice et de la culture. Découverte du fonds avec le directeur des archives …

Pieds de basalte, corps de métal couleur or, tête de verre. Dans le quartier d’affaires de la Part-Dieu à Lyon, non loin de la bibliothèque municipale, le bâtiment des archives départementales du Rhône attire la lumière, de jour comme de nuit. Le long de la ligne de tramway, ses mensurations offrent une image de la profondeur du temps : trois cubes de six niveaux, quasiment 14 000 m2 dont plus de 8 000 occupés par les magasins d’archives. Depuis deux ans, l’œuvre de l’architecte Bruno Dumetier abrite le travail minutieux opéré par les archivistes du Rhône depuis la seconde moitié du XIXe siècle. 42 kilomètres de documents datés de 861 à nos jours dont sept mètres linéaires désormais accessibles à tous : les archives du procès de Klaus Barbie, versées en 2011 et ouvertes au public le 3 juillet dernier …

Pour en savoir plus lire le billet publié par Béatrice Bouniol  sur le site du journal La-croix.com

 


Vous aimerez aussi...