Colloque : L’anthropologie à la Renaissance, Rouen, 20-21 novembre 2017

Si l’anthropologie se forme comme discipline au XVIIIe siècle, s’institutionnalise au XIXe siècle, la Renaissance est aussi un moment important de l’histoire de la naissance ou du développement de l’anthropologie. Les découvertes géographiques qui se multiplient depuis la fin du Moyen Âge obligent les Européens à une rencontre avec l’altérité qui exige une reconsidération de l’humanité, tandis que, grâce aux travaux de Vésale, s’ouvre le moment anatomique de la science de l’homme, l’unité de l’espèce humaine est affirmée. En dépit d’importants travaux, souvent centrés sur des évènements et sur des figures majeures de ces développements, l’importance de ces différents phénomènes dans le développement de l’anthropologie à la Renaissance mérite d’être précisée.C’est à un tel travail qu’invite le présent colloque, destiné à constituer un dossier pluridisciplinaire qui sera publié dans la revue numérique Clio@Themis (http://www.cliothemis.com).

Programme:

Lundi 20 Novembre

9h30 :        Accueil et introduction du colloque. Par Maud Laroche (Professeur de droit privé à l’Université de Rouen), Géraldine Cazals (Professeur d’histoire du droit à l’Université de Rouen, Institut universitaire de France) et Marie Houllemare (Maître de conférences en histoire moderne, Université d’Amiens, Institut universitaire de France)

SESSION I

Modératrice Géraldine Cazals

10h :          Philippe Desan (Professeur de français et d’histoire de la culture à l’Université de Chicago)

Les principes fondamentaux d’une anthropologie culturelle et sociale chez Montaigne

10h30 :      Grégoire Holtz (Professeur associé, University of Toronto, Victoria College, Groupe d’Étude sur l’Ancien Régime – GEAR)

De l’« ensauvagement » à l’observation participante : L’archéologie d’une catégorie anthropologique

11h :          Discussion et pause

Modérateur Philippe Desan

11h30 :      Jean-Frédéric Schaub (Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales –EHESS, Centre de Recherches sur le Brésil Colonial et Contemporain)

Le sang à l’époque moderne : métaphore du rang ou véhicule réel ?

12h :          Andrea Daher (Professeur de théorie et méthodologie de l’histoire à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro)

Les modalités d’invention de l’Indien Tupinamba au XVIe siècle

12h30 :      Discussion et pause déjeuner 

SESSION II

Modératrice Céline Roynier

14h30 :      Diego Quaglioni (Professeur d’histoire du droit à l’Université de Trente, Faculté de Jurisprudence)

Les sources de l’anthropologie bodinienne dans la République : géographie, histoire et politique

15h :          Gilduin Davy (Professeur d’histoire du droit à l’Université de Nanterre, Centre d’Histoire et d’Anthropologie du Droit –CHAD)

Mœurs, coutumes et caractères des anciens Normands chez Olaus Magnus (1490-1557)

15h30 :      Discussion et pause

Modérateur Diego Quaglioni

16h :          Rachel Darmon (Maître de conférences de littérature française à l’Université Paul Valéry-Montpellier III, Institut de Recherche sur la Renaissance, l’Âge Classique et les Lumières, UMR 5186)

Les traités sur les dieux païens à la Renaissance : une approche anthropologique ?

16h30 :      Géraldine Cazals (Professeur d’histoire du droit à l’Université de Rouen, Institut universitaire de France)

Emblématique et anthropologie

17h :          Discussion et clôture des travaux

Mardi 21 Novembre

SESSION III

9h30 :        Accueil

Modératrice Andrea Daher

10h :          Marie-Christine Delaigue (Chercheur à l’Université de Grenade, département d’Anthropologie Sociale)

Anthropologie et esclavage à la Renaissance dans la péninsule Ibérique

10h30 :      Céline Roynier (Professeur de droit public à l’Université de Cergy-Pontoise, Centre de Philosophie Juridique et Politique –CPJP)

L’anthropologie dans les conflits historiographiques de l’Angleterre prémoderne

11h :          Discussion et pause

Modératrice Marie Houllemare

11h30 :      Karen Lopez (Docteur en anthropologie sociale et ethnologie, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Laboratoire d’Anthropologie Sociale)

Les effets anthropologiques de la Controverse de Valladolid

12h :          Shingo Akimoto (Doctorant en philosophie, Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne)

Les idées anthropologiques et la systématisation de droit

12h30 :      Discussion et clôture des travaux

Avec les contributions écrites de :

Marie-Clarté Lagrée (Agrégée d’histoire et docteur en histoire moderne de l’université Paris-Sorbonne, Centre de Recherche sur la Littérature des Voyages –CRLV)

Curieux de veoir le pays » : des apprentis anthropologues au Levant à l’automne de la Renaissance

Gaelle Demelemestre (Chercheur au CNRS, Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités – IHRIM, UMR 5317 CNRS/ENS-Lyon)

Les Dominicains et les Indiens

Lieu: Faculté de droit, Sciences économiques et de Gestion

3 avenue Pasteur 76000 ROUEN Salle des commissions Entrée libre

Organisation : Géraldine CAZALS et Marie HOULLEMARE

geraldine.cazals@univ-rouen.fr marie.houllemare@u-picardie.fr

Contact : Corinne Thierry

corinne.thierry@univ-rouen.fr

Anthropologie Renaissance 20-21 novembre 2017 Programme


Vous aimerez aussi...