La marche à la mort. Trois ans de captivité du carmel de Séoul, 1950-1953

Parution du livre le 21 novembre 2000 – 1950 : les forces militaires de la Corée du Nord, sous régime communiste, engagent une offensive d’invasion sans précédent contre la Corée du Sud.

C’est le début d’une terrible guerre qui va durer 3 ans. Cinq pauvres sœurs, carmélites françaises, fondatrices du carmel de Séoul, vont être prises dans la tourmente de ce conflit idéologique et meurtrier au cours duquel elles opposeront toujours le témoignage courageux d’une foi vive et d’une charité sans faille. L’une d’entre elles, sœur Marie-Madeleine de la Miséricorde, bien qu’alors presque entièrement aveugle, a fort heureusement consigné les chroniques du périple hallucinant qu’elle a vécu avec ses compagnes. Un récit qui mérite amplement d’être publié dans la Collection Témoins de Vie, parce qu’il constitue non seulement un authentique témoignage de vie spirituelle, mais encore un véhément plaidoyer pour la paix entre les peuples. A l’heure où les deux Corée engagent un processus d’unification, ce livre a une valeur éminemment prophétique.

Sommaire :

  • Depuis la déclaration de guerre jusqu’à notre arrestation
  • Emprisonnement à Séoul
  • Notre voyage et séjour à Pyong-Yang
  • Voyage et premier séjour à Man-Ypo
  • Ko-San-Tjin, Tjo-San-I : Allées et venues
  • Marche à la mort : Séjour à Tjouny-Kan
  • Ha-Tjang-Li : Mort de nos deux Révérendes Mères
  • Séjour à Tjong-Kang
  • Deuxième séjour à Man-Ypo
  • Voyage et séjour à Out-Tjan
  • Voyage et second séjour à Pyong-Yang
  • De Pyong-Yang au Carmel d’Aire
  • le retour

Soeur Marie-Madeleine


Vous aimerez aussi...