Joseph Merrick, surnommé de son temps « l’homme-éléphant » en raison de sa difformité extrême

Affiche pour un spectacle de Barnum and Bailey ; 1901 – source Gallica BnF

MERRICK EST CONNU GRÂCE AU FILM QUE LUI CONSACRA DAVID LYNCH EN 1980. EN RAISON DE SA DIFFORMITÉ EXTRÊME, CE BRITANNIQUE FUT EXHIBÉ À LONDRES ET EN EUROPE, OÙ LE PUBLIC SE PRESSAIT POUR LE VOIR.

Aujourd’hui, on le connaît surtout grâce au film de David Lynch Elephant Man, sorti en 1980. Mais Joseph Merrick, surnommé de son temps « l’homme-éléphant » en raison de sa difformité extrême, a bel et bien existé. Ce Britannique né en 1862 était atteint du syndrome de Protée, une maladie génétique affectant la croissance des tissus et provoquant des déformations.

Joseph Merrick perdit sa mère à 11 ans et fut expulsé du domicile de son père. En 1884, il se produit comme phénomène de cirque, à Londres. Ce genre d’exhibition est à l’époque très prisé du public. C’est là qu’un médecin, le Dr Frederick Treves, le découvre et le prend en charge. Mais lorsqu’en 1885, les exhibitions de phénomènes humains sont interdites en Grande-Bretagne, car considérées comme immorales, Merrick, sous la coupe d’un impresario autrichien qui le dépouille de ses économies, va se produire sur le continent…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 22 août 2017 par  Pierre Ancery sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...