L’écrivain Jean Anglade est mort à l’âge de 102 ans

                                               Jean Anglade, le « Pagnol auvergnat » s’est éteint, mercredi 22 novembre, à l’âge de 102 ans. / © LINDAUER Thierry / MAXPPP

Jean Anglade, le « Pagnol auvergnat » est décédé mercredi 22 novembre, en fin de matinée. Pour Jean-Paul Pourade, président du « Cercle Jean Anglade » : « Il n’était pas un écrivain régionaliste, il faisait partie de la grande école des écrivains naturalistes« . Et de citer son ami de 40 ans : « Mon cadre c’est l’Auvergne, mais ma toile c’est la planète bleue et, en fait, ma planète c’est l’Homme » aimait-il à dire. « Nous allons perpétuer la mémoire de cet écrivain qui va faire date maintenant qu’il est mort » insiste Jean-Paul Pourade qui s’était battu pour que Jean Anglade obtienne la Légion d’honneur.

Son éditeur Calmann-Lévy a tenu à rendre hommage au « patriarche des lettres auvergnates » qui a toujours « séduit ses lecteurs par sa plume drôle, tendre et grave »…

Pour en savoir plus lire le billet publié par  Brigitte Cante le 22 novembre 2017 sur le site de France3-regions.francetvinfo


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *