Comment j’ai infiltré la Gestapo (Jean Lacipiéras, héros de la résistance)

« Éditions Pierre de Taillac J’ai deux passions : ma Patrie et la Vérité »

« J’ai défendu la première, les armes à la main. C’est avec la plume que je veux, aujourd’hui, servir la seconde.

[…] C’est sur le sol de France, sur ce sol souillé par l’ennemi, que je voulais me battre. Ce fut une lutte souterraine, un combat masqué.

Je suis entré dans la Gestapo, sur l’ordre de mes chefs de l’Armée secrète. J’ai porté, comme un cilice, l’uniforme à la tête de mort.

[…] J’ai connu le fond de la bassesse humaine. J’ai vécu avec la pègre des délateurs, traîtres et tortionnaires. Pire que cela, je les ai commandés ; ils ont été « mes hommes ». Mais je ne suis pas revenu désespéré de ce cercle de l’Enfer, car j’y ai rencontré quelques hommes admirables, mes camarades, qui, à l’aube, partaient en chantant vers le poteau. 

C’est à eux, à mes amis de la Résistance, que je pense en mettant aujourd’hui ma plume au service de la Vérité. »

C’est par ces mots que débutent les mémoires de Jean Lacipiéras, héros de la résistance.

Récit authentique et haletant, ce livre vous fera découvrir de l’intérieur la lutte clandestine contre l’occupant : vous suivrez la mission des plus périlleuses confiée à Jean Lacipiéras : infiltrer la police Gestapo !

Si cet extrait vous a donné envie d’en savoir plus sur ce héros méconnu de la Seconde Guerre mondiale, vous pouvez retrouver cet ouvrage dans toutes les bonnes librairies de France et ici http://bit.ly/2pIgNcz


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *