Surveiller et prévenir, l’ère de la pénalité prédictive (Nicolas Bourgoin)

La guerre contre le terrorisme lancée par les États occidentaux après les attentats du 11 septembre a bouleversé le droit pénal et favorisé la montée en force d’un modèle prédictif. Celui-ci conduit à la mise en place de dispositifs destinés à repérer les signes avant-coureurs de passage à l’acte violent. Ainsi, la doctrine du pré-terrorisme instituant une présomption de culpabilité à rebours du droit pénal classique est l’alibi d’un contrôle social toujours plus étroit exercé sur les citoyens. Mais à terme, ne risque-t-elle pas de menacer les fondements mêmes de la démocratie en remettant en cause l’équilibre des pouvoirs ?

Nicolas Bourgoin, né à Paris en 1962, docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, expert-démographe, est enseignant-chercheur en démographie sociale et chercheur au Laboratoire de Sociologie et d’Anthropologie (LASA-UBFC). Il est auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles consacrés à l’analyse du contrôle social et de son évolution historique.

Logiques sociales
ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE DROIT, JUSTICE 

Éditions L’Harmattan – livres, ebooks (édition numérique)


Vous aimerez aussi...