Le témoin du vendredi : Jacques Rossi, le manuel du Goulag 1909-2004

Les prisonniers du goulag envoyés pour faire des travaux sur la rivière izhma en 1929. © Getty / SVF2

A la fin de sa longue vie, Jacques Rossi avait pu retourner à Moscou, devant la prison de la Loubianka où il avait été détenu en 1937. La Grande Purge stalinienne de cette année-là l’avait enfermé pour 24 ans en URSS, deux ans en cellule, sept en relégation et le reste dans des camps du Goulag.

C’est une chance d’avoir rencontré ce vieux monsieur souriant, disponible, à la belle élocution précise. A la fin de sa longue vie, il avait pu retourner à Moscou, devant la prison de la Loubianka où il avait été détenu en 1937. La Grande Purge stalinienne de cette année-là l’avait enfermé pour 24 ans en URSS : deux ans en cellule, sept en relégation et le reste dans des camps du GOULAG. Avant le départ du pays, enfin, en 1961…

Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site de l’émission France inter.fr

LA MARCHE DE L’HISTOIRE du vendredi 1 décembre 2017


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *