« Un revenant » – Christian-Jaque (1946)

L’histoire : Edmond Gonin (Louis Seigner), qui, toutes affaires cessantes, se hâte de rejoindre son beau-frère Jérôme Nizard (Jean Brochard), pour lui apprendre l’effarante nouvelle : Jean-Jacques Sauvage (Louis Jouvet) est revenu à Lyon. Bien mieux, le voici, sur les talons d’Edmond.

Autrefois, dans cette maison, une machination avait été ourdie contre lui, riche d’espérances mais pauvre matériellement, parce qu’il faisait la cour à Geneviève Nisard (Gaby Morlay). Le guet-apens préparé, Jean-Jacques tomba dans le piège et, voulant rejoindre Geneviève, fut proprement descendu d’un coup de feu par Jérôme qui avait pris, soit disant, le visiteur nocturne pour un cambrioleur. Pendant que le pauvre amoureux de débattait entre la vie et la mort, on pressa le mariage de Geneviève et d’Edmond. Guéri, Jean-Jacques Sauvage, n’avait plus qu’à s’effacer. Il s’exila..

Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site de Mon cinéma a moi.blog/2017


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *