De l’impunité – Tensions, controverses et usages (Michel Hastings, Bruno Villalba)

Parution du livre le 12 septembre 2017 – La question de l’impunité connaît aujourd’hui un net regain d’actualité. En son nom, les sociétés démocratiques fabriquent en permanence les frontières morales de leur intolérable. Agir impunément, c’est échapper à la sanction prévue par les normes positives ou morales. Pas d’impunité pour les jeunes casseurs de banlieue, pas d’impunité pour les violences policières, pas d’impunité pour les fraudeurs fiscaux, plus d’impunité pour le personnel politique.

Inversement, l’impunité sera réclamée pour les lanceurs d’alerte, les faucheurs volontaires, les caricaturistes ; elle est régulièrement convoquée pour justifier les faits divers. L’impunité suscite des réactions contradictoires selon la nature des infractions et le statut de ceux qu’elle est censée protéger des éventuels châtiments. Mieux comprendre cette notion aux usages variables permet de raconter aussi bien nos inclinations au populisme punitif que nos aspirations à une société plus juste et démocratique, nos velléités d’échapper aux règles que nos besoins d’en produire de nouvelles.

Avec Anne Bazin, Stéphane BracqPhilippe Darriulat, Guillaume DelalieuxMichel Hastings, Nicolas Kaciaf, Michel Lascombe, Philippe Liger-Bélair, Cédric Passard, Delphine Pouchain, Catherine Quinet, Denis RamondBruno Villalba
Collection Espaces politiques
Édition Première édition
Éditeur Presses Universitaires du Septentrion

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *