1879, avec les détenus de la plus grande prison parisienne

Intérieur de la maison cellulaire d’arrêt de Mazas, Paris 12e, circa 1890 – source : State Library of Victoria-WikiCommons

AU XIXE SIÈCLE, LA PRISON PARISIENNE DE MAZAS A VU PASSER DES MILLIERS D’ASSASSINS, D’ESCROCS ET DES PERSONNALITÉS TELLES QU’ARTHUR RIMBAUD OU VICTOR HUGO. EN 1879, UN JOURNALISTE DU FIGARO PASSE EN REVUE SES DÉTENUS EMBLÉMATIQUES.

Si son nom ne dit aujourd’hui plus grand-chose, Mazas fut l’une des prisons les plus célèbres du XIXe siècle. Construite en 1850 sur le boulevard Mazas (rebaptisé boulevard Diderot en 1879), face à la gare de Lyon, elle est conçue pour contenir pas moins de 1 200 cellules individuelles (on la surnommera d’ailleurs « l’Hôtel des 1 200 couverts »)…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Marina Bellot le 6 décembre 2017 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...